Au secours ils veulent m’assassiner !


Chers amis j´ai besoin encore une fois de votre soutien et je vous demande de venir le plus nombreux

à Bordeaux le samedi matin  10 novembre 2018  entre 9h et 9h30

devant le siège du conseil de l’ordre des médecins

au  84 quai des Chartrons

(Tram B, arrêt Chartrons)

Pour comprendre ma situation je vous conseille de visualiser ma dernière vidéo :


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo YouTube, vous pouvez la voir sur DailyMotion ICI

Cette vidéo essaie de résumer mon parcours professionnel depuis mon installation à Bordeaux en 1984…

34 années qui ont été pour moi la source d’un immense bonheur de par l’amour que j’ai pu recevoir de mes très nombreux patients, qui m’ont toujours soutenu, en espérant leur en avoir dispensé tout autant. Mais elles furent aussi un véritable enfer, du fait des persécutions incessantes des administrations de la Santé Publique (Sécurité Sociale et les différents conseils de l’ordre des Médecins). Cet acharnement permanent de la part d’administrations de type fascistes ont fini par me toucher gravement puisque j’ai, par trois fois , failli mourir.

  Je l’ai expliqué dans mon dernier article ( http://dr.moulinier.fr/vini-vidi-vici )

j’ai eu en effet beaucoup de chance en janvier 2018…

Il est utile de préciser que ces attaques n’avaient que pour seul but que de m’éliminer physiquement et administrativement alors que je n’ai jamais eu la moindre plainte déposée à mon encontre de la part de mes patients. Seuls quelques fonctionnaires aigris de la Sécurité Sociale et quelques médecins de l’ordre, chèrement (et secrètement) rétribués, bien aux « ordres » du système établi n’ont cessé de me poursuivre sous des prétextes fallacieux simplement parce que j’ai choisi d’exercer une médecine qui parfois peut sortir des sentiers protocolaires, refusant de prendre en compte son innocuité et son efficacité.

Lors de la précédente affaire j’avais été condamné par la section des affaires sociales du conseil de l’ordre des Médecins, une branche parallèle de l’ordre, ne traitant que des affaires en relation avec la Sécurité Sociale à ne plus pouvoir donner de soins aux assurés sociaux pendant 1 an. Mais j’avais toujours le droit d’exercer la médecine, comme cela a pu toujours être vérifié sur le portail internet du conseil de l’ordre national.

Comme vous le savez peut-être, j’exerce  à Bordeaux et à San Sebastian, en Espagne. Cette affaire du 10 novembre 2018 constitue une véritable ingérence et une insulte à la souveraineté de l’état Espagnol !

Il m’a été reproché, alors que je suis résident espagnol, et médecin espagnol reconnu par le Roi et son administration, inscrit au Conseil de l’Ordre des Médecins espagnols avec un n° d’inscription totalement différent de celui de la France, m’accordant ainsi les mêmes droits et obligations que tout médecin espagnol, d’avoir continué à traiter des patients français  à mon cabinet de San Sebastian.

Il est utile de préciser que durant cette période,

Si j’avais refusé de soigner des patients quelque soit leur nationalité, je risquais un plainte du Conseil de l’Ordre des Médecins espagnols pour non assistance à personnes en danger et par le manque de respect du code de déontologie espagnol.

Vous y croyez encore à l’Europe ?

La Sécurité Sociale n’a pas supporté de savoir que j’ai continu à travailler en Espagne pendant ma période d’interdiction et a donc décidé de porter plainte contre moi par le biais du conseil départemental puis régional de l´ordre des médecins de Bordeaux.

Arrivé au comble de l’exaspération, j’ai décidé de tout dévoiler car je n’ai plus peur, et l’on devient plus fort lorsque l’on a plus peur… Le but de cette vidéo c’est que la peur change de camp.

 


Pour voir la plainte de l’ordre, CLIQUEZ ICI

Pour voir ma réponse, CLIQUEZ ICI

 

Chassez le naturel et il revient au galop,


pour preuve la convocation que j´ai reçue récemment et qui démontre à quel point ces gens là n’ont aucune humanité, ne respectent pas les droits de la défense et ont l’indécence de me demander un dossier de défense qui sera inutile puisque l’instruction est close depuis le 16 juin 2018 !



Pour voir cette ignominie, CLIQUEZ ICI

 

HASTA LA VICTORIA SIEMPRE !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Juste pour prouver que vous êtes bien un humain ! (et éviter le Spam) * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires sur “Au secours ils veulent m’assassiner !”