C’EST ASSEZ ! AGISSONS !

  J’ai décidé de poursuivre le combat car le paradoxe c’est que je conserve  le droit d’exercer en France mais à partir du premier janvier 2013 ( et non pas  2012 comme je l´ai écrit par erreur dans mon mail du 04 octobre ) je n´aurai plus  le droit de soigner les assurés sociaux pendant un an.

  En Espagne comme je suis inscrit au conseil de l´Ordre espagnol  avec le statut de médecin espagnol , les assurés sociaux français qui viendront me voir pourront en toute légalité prétendre au remboursement par la sécurité sociale de mes prescription.

J’ai lancé une procédure en appel devant la cour de cassation avec de bonnes chances d’aboutir mais malheureusement cet appel n’est pas suspensif ce qui veut dire que dans 2 ou 3 ans on pourrait me dire que j’ai été condamné à tort.

Si vous avez des difficultés pour visionner cette vidéo sur cette page, vous pouvez la visualiser directement sur les sites Youtube et Dailymotion :

Je suis soutenu activement et financièrement pour les honoraires de l’avocat par mon syndicat le SMAER qui me parait être le seul de la profession à avoir compris le danger de ce jugement pour l’avenir de la médecine libérale.

SYNDICAT DES MEDECINS D’AIX ET REGION
5, Boulevard du Roy René – 13100 Aix-en-Provence
smaersyndicat@orange.fr

En effet quand on voit ce qu’ils sont capables de faire à l’encontre d’un médecin non conventionné avec des expertises réalisées sans voir mes patients, sans n’avoir eu aucune plainte dûment déposée par le moindre de mes patients, bien au contraire, il y a du souci à se faire pour l’ensemble des professionnels de la santé qui vont devenir les otages de l’intégrisme bureaucratique.

Je pense tout particulièrement aux infirmières et aux kinésithérapeutes. Tout récemment nous avons eu le suicide d’un couple de kiné et j’ai été en relation il y a peu avec une infirmière mise en garde à vue par des gendarmes zélés sur plainte de la CPAM.

Ma seule chance serait d’obtenir le sursis à exécution de la part du conseil d’état jusqu’a sa décision finale.

Je vais tenter une action dans ce sens par le biais d’un référé mais j’ai besoin de votre aide.

J’ai donc  décidé de réactiver l’association Montesquieu  dont je suis le président et qui a été très active à une certaine époque, pour la défense des médecins face aux abus de la Sécurité Sociale et du Conseil de l’Ordre des Médecins. Si je veux continuer mon action en France il me faudrait pouvoir y garder mon cabinet ainsi que ma secrétaire mais, pendant un an, l’obstacle financier est d’importance.

De ce fait si vous pouviez à hauteur de vos possibilités adresser un don même minime à l’Association Montesquieu cela me permettrait de réaliser mes objectifs. Il serait important que vous me précisiez à ce moment là vos choix, à savoir non encaissement en cas de non nécessité d’utiliser ces fonds  ou bien dans tous les cas création d’un fond de solidarité pour soutenir d’autres persécutés.

Association Montesquieu
4 Rue Claude Bernard
33 200 BORDEAUX

IBAN   FR76 1558 9335 6106 1981 0354 090
BIC   CMBRFR2BARK

Dans tous les cas merci pour votre aide!

Je vous dois des excuses car dans la précipitation des événements, j´ai eu un passage à vide et j´ai fait un mailing groupé en oubliant de mettre les destinataires en fichiers cachés . Je ferai en sorte que cela ne se reproduise plus mais je m´en suis rendu compte trop tard.

  Pour visualiser le jugement Cliquez : ICI

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Juste pour prouver que vous êtes bien un humain ! (et éviter le Spam) * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 commentaires sur “C’EST ASSEZ ! AGISSONS !”