LAISSEZ TRANQUILLES NOS SEINS ET NOS PROSTATES ! 11


           Voulez-vous me retrouver  à Saintes  le dimanche 30 juin  2013 à 14 h ?

  Pendant 2 heures je vais m´efforcer de faire part de mon expérience dans la prise en charge des cancers de la prostate et des seins . Le but sera surtout d´expliquer comment un excès de prévention peut être nuisible pour son équilibre personnel dans la gestion de ce type de risques.affiche Saintes

Pour ceux qui veulent visualiser tout le programme  CLIQUER : ICI

Sans vouloir déflorer l´intégralité de mon exposé je vous livre quelques pistes pour vous donner encore plus envie  de nous y retrouver.

Tout d´abord il est important de mémoriser ces 2  tableaux qui sont la clé de la compréhension du mode de  fonctionnement du cancer.

courbe croissance tumorale

croissance k

– Sachant que la chimiothérapie et la radiothérapie ne peuvent détruire que les cellules en cours de croissance et que les cellules cancéreuses ne se développent pas toutes en même temps, certaines restant au repos pendant que d´autres se divisent

– sachant que le seuil de détection d´un cancer se situe en général entre 0,5 cm et 1 cm

– sachant qu´il existe des cellules tumorales à évolution lente qui empêchent la croissance des cellules à évolution rapide

– sachant que les facteurs de coagulation peuvent constituer des facteurs de croissance tumoraux , ce qui explique le danger des biopsies

Tout ces éléments peuvent nous permettre alors de conclure que le risque d´avoir déjà des métastases présentes  dans l´ensemble de son corps  est identique pour les organes n´ayant pas de barrière anatomique comme le sein entre le stade de la micro calcification et une lésion de plusieurs cm.

Tout est en fait une question d´équilibre. Pour la prostate le problème est plus complexe car une coque rigide la protège mais les modalités de diagnostic font que les prélèvements nécessaires pour le diagnostic peuvent eux même être à l´origine de la dissémination tumorale.

BIOPSIE PROSTATEIMPACTS PROSTATE

Il faut savoir que les prélèvements peuvent faire de 2 à 4 cm de long sur 0,2 à 0,8 mm de largepince-a-biopsie-prostatique-78422-131675biopsies seins

  Alors toujours d´accord pour une petite biopsie?

  Mesdames , vous n´êtes pas mieux loties et quand on vous parle d´une petite piqure , réfléchissez bien avant d´accepter!mammotome_biopsiebiopsie sein

    Ces images chocs sont là pour vous faire comprendre qu´une biopsie est un geste à risque qui peut toutefois se révéler un geste nécessaire et qui doit être mûrement réfléchi avant de l´entreprendre.

Pour moi l´urgence thérapeutique démarre immédiatement après la réalisation d´une biopsie.

Ce geste doit être pratiqué dans l´intérêt à court , moyen et long terme du patient et doit être différé si la motivation première repose sur l´établissement de statistiques ou de l´application stricte de protocoles thérapeutiques aux motivations potentiellement suspectes…

  Le but de ma conférence sera surtout de démontrer que la solution en cancérologie passe par le combat permanent sans perte d´espoir et je voudrais que mon combat personnel soit la démonstration qu´en  gardant toujours l´espoir chevillé au corps , il était toujours  possible de trouver une solution  pour s´en sortir !

  Si je ne vous retrouve pas à Saintes permettez moi de vous souhaiter de bonnes vacances!

  Nota bene:

  Vous avez peut être remarqué que les dessins de personnages de Hergé avaient disparu de mon blog. Le service juridique de cette maison  d’édition ont détruit mon rêve d´enfant en me menaçant très officiellement  d´une lourde amende car j´avais osé utiliser un de leur dessin pour vous divertir , leur faisant ainsi  une publicité  que je pensais anodine. Pensez au mode de fonctionnement de ce genre d´individus lorsque vous serez tentés d´acheter leurs produits dérivés. J´aimerais qu´ils s´attaquent aussi férocement au groupe Google France où j´ai trouvé mon inspiration . Ils ne sont pas fous pour autant et sont prêts à utiliser toute une armada juridique sur l´ensemble du globe pour gratter un maximum d´argent sur le dos des admirateurs un peu fous de Tintin.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Juste pour prouver que vous êtes bien un humain ! (et éviter le Spam) * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

*

11 commentaires sur “LAISSEZ TRANQUILLES NOS SEINS ET NOS PROSTATES !

  • Desbuquois

    Bonjour Docteur,
    J’ai moi-même été condamnée pour avoir utilisé deux images ‘normales’ trouvées sur Google et appartenant à une banque de données… une maman qui tenait un bébé et une branche de cerisiers du Japon… ils demandaient 7500euros de dommages pour le photographe… qui n’a jamais rien reçu. J’ai finalement réduit à 800 grâce à une amie avocate… ce système est pourri et beaucoup gagnent grâce à ces plaintes.
    Pour les seins, venant de passer une mammographie de contrôle, je confirme que ça fait très mal, malgré ceux qui disent ‘ce n’est rien’… et malgré qu’ils soient en bonne santé, ils se sont rapprochés un peu plus de mon nombril…
    Et jamais un mot sur notre santé émotionnelle, qui à mon humble avis, me semble souvent la vraie cause des maladies.
    J’attends le jour où la science et la conscience seront réunies…
    Bravo pour votre détermination à défendre la vraie santé.
    Joëlle

  • Cazes Nicole

    J’ai résisté 10 mois avant de me laisser biopser des nodules au sein ,ayant été avertie dans une conférence des risques de dissémination mais au centre d’oncologie , ils ont ri de mes craintes et ont fini par me convaincre . Oui , ils ont diagnostiqué un carcinome infiltrant mais SI , ça fait MAL et le sein devient violacé des HEMORRAGIES provoquées. Tu parles ! les disséminations !! J’ai refusé masectomie et rayons proposés : la violence des traitements sans garantie de guérison m’a effrayée ,vu les « résultats » sur mes amies décédées ensuite . Depuis , l’endroit biopsé a durci et grossit . Lentement pour le moment . Selon la courbe ,je suppose . Mais Je reste sans traitement médical car les alternatives que certains ont trouvées sont interdites en France ou les médecins que j’ai vus en rient sans s’y intéresser . Alors je me débrouille seule avec les articles que je trouve par-ci par-là . Quelle autre solution ? je suis seule dans cette épreuve , mes médecins ne veulent pas se risquer hors des sentiers habituels et je les comprends un peu : l’Ordre veille

  • Marie-Christine Diétrich

    Bonjour docteur Moulinier,
    Quand les médecins et la science fondamentale vont-ils enfin reconnaître que les cancers du sein et de la prostate sont la conséquence de germes de scission lente sexuellement transmissibles, inoculés dans les vaccins de la jeunesse ? Et que les traitements de référence qui éradiquent ces germes sur le long terme non seulement existent mais sont très efficaces et guérissent totalement.
    Cordialement,
    Marie-Christine Diétrich, auteure pamphlet « Confessions d’une visiteuse médicale » des éditions la Boite à Pandore, filiale des Éditions de l’arbre, société d’éditions Belge.

    • gillon

      Bonjour Me Dietrich
      pouvez-vous m’indiquer ou trouver des renseignements sur « les germes de scission lente » et les remèdes pour les éradiquer. Je n’y comprend rien, et votre aide sera une bénédiction.
      merci
      cordialement de la part d’une femme qui ne veut pas livrer son sein et son « carcinome » entre les mains de cette industrie qui ne s’intéresse qu’à son énorme profit

  • lezeau joel

    Bonjour, Dr moulinier autrefois on se retrouvés le weekend pour passer de bonnes soirée , tu n’étais pas encore médecin alors reçois toutes nos félicitations pour ce parcours : tiens bon ! ne laches rien, la cause est noble et juste courage!! On est fières de toi , Joel et Martine Lezeau

  • claudie légaré

    Bonjour , moi je demeure au canada plus précisement au québec , le 08 juillet dernier j’ai subie une mastectomie complète du sein droit , avec ablation de treize ganglions , dont deux atteints pour ce qui est du protocole j’ai refusé la chimio en disant à mon oncologue , que ça ne guérissait pas elle a respecté mon choix , par contre mon cancer étant hormono dépendant j’ai accepté l’hormonothérapie, mais je dois ajouter que mon chirugien n’était pas en accord avec ma décision , mais je pense vraiment que si j’ai à en mourir , j’aurai probablement plus de temps et surtout une meilleure qualité de vie , je fais très attention à mon alimentation , exemple ( aucun sucre ) ect , en plus de consulter un site comme le vôtre , qui m’apporte l’espoir que le monde dans lequel on vit finira peut-être par apporter bcp plus d’humanité que de $$$$$$ au détriment de la santé de nous humains qui une fois malade se sent très vulnérables et à la merci de ces protocoles qui en premier lieu enrichissent l’industrie du cancer .
    Félicitations et continuer votre beau travail même si le prix à payer est très cher ,hélas en continuant de persécuter les gens comme vous ils s’assurent de toujours garder le contrôle.

    • kelly

      bonjour
      POUr ma part pareil, j’aurai voulu communiquer avec des personnes ayant vécu ce que je vis actuellement, on m’a fait une ablation du sein gauche,je viens d’avoir le résultat pas bon du tout, ganglions pris, donc veulent me donner chimio, je suis contre la chimio depuis toujours, donc il m’a précisé j’ai une survie de 6 mois à un an, super d’entendre cela au tel, en une minute de conversations, je suis dans tous mes états, recherches solutions
      pour l’alternative, suis déjà suivie par une bonne gynéco, qui est contre la chimio aussi.
      merci de prendre contact avec moi svp
      cordialement

  • lili

    J’ai lu des critiques sévères aux dépistages des cancers fait à partir des statistiques et critères « scientifiques » défendus par la médecine officielle elle-même, dans l’excellent livre « Les nouveaux paradoxes de la médecine » de Luc Perino, pour ceux qui s’intéressent au sujet. Merci pour votre blogue!