Révoltons nous ! 18


Il semblerait que beaucoup n’aient  pas eu accès à la deuxième partie de mon précédent article.

Par précaution, je préfère la diffuser de nouveau  car en face l’offensive est activement en marche. Bigre pour gagner 56 000 €  pour 3 mois de traitement, qui ne serait pas prêt à vendre son âme au diable ?vendre son ame

 

Pour ceux qui en douteraient , écoutez l’émission de France Inter du samedi 25 mai 2014:

Pour écouter cette émission  CLIQUEZ sur le triangle blanc ci-dessous. Par contre pour ne pas vous faire abuser empressez vous de lire la suite de mon article!


Comme vous le savez , il parait que depuis que l´on a supprimé les 2 ministres écologiques le gouvernement a  changé  et qu´il va falloir encore plus nous serrer la ceinture car les caisses sont vides et tout particulièrement dans le domaine de la santé. On nous prend vraiment pour des poires !poires

Comme d´habitude les médecines alternatives vont être encore plus concernées ainsi que tous les médicaments dis de confort qui ont le privilège de soulager les souffrances de nos patients depuis de nombreuses années sans avoir constaté d´effets secondaires majeurs et, comble de l´indécence, d´être affreusement bon marché et donc peu rentables, voire plus du tout rentables pour l´industrie pharmaceutique.

C´est peut-être  vrai  finalement que nous sommes des poires  en continuant à faire aveuglément confiance à nos élites car les infos que je vais vous diffuser ne sont nullement cachées.

Et pourtant, l´air de rien , on est en train de nous la mettre bien profondément.

 

Canule

Cela a commencé par une info qui  s´est  diffusée très rapidement sur Internet :

L´hépatite C peut être guérie en 3 mois par un nouveau médicament le SOVALDI  ( Sofosbuvir ) commercialisé maintenant par le groupe américain GILEAD.

Le coup de génie de ce labo est de vendre  ce médicament au prix exorbitant  de

56 000 € en France pour 12 semaines de traitements, soit 666 € le comprimé!

C´est très fort ! Ensuite  il suffit d´appliquer les recettes habituelles pour obtenir le jackpot.  J´ai fait quelques recherches intéressantes sur internet, donc profitez-en tant que c´est accessible.

Je suis allé explorer le site du laboratoire Gilead et je vous conseille de visiter cette page.

CLIQUEZ : ICI

Vous allez ainsi très vite comprendre  en voyant les subventions conséquentes  qu´ils reçoivent de ce laboratoire, comment les associations AIDES, ACT- UP – PARIS, SOS hépatites entre autres  se mobilisent  aussi activement auprès des médias pour permettre la mise sur le marché de ce médicament. D´ailleurs cela a marché car il n´y a pas trois semaines nous avons eu une offensive sans précédent sur France Inter et les deux journaux télévisés grand public de France 2 et de TF1. Ces annonces ont été avalisées par les grands experts médicaux de la question qui participent au comité scientifique de l´ANSM qui permet la mise sur le marché de ce produit.

Pour voir ce rapport et surtout prendre connaissance des participants , CLIQUEZ : ICI

Pour les participants j´ai retenu les deux qui me paraissent les plus significatifs.

Le professeur Stanislas POL qui, dans le document que j´ai trouvé, ne cache pas, comme la loi l´oblige, ses conflits d´intérêts notamment avec le laboratoire GILEAD.

Pour visualiser ce document  CLIQUEZ  : ICI

Le professeur  Jean Michel PAWLOTSKY,  président de la commission ARNS,  est celui qui me parait le plus digne d´intérêts.  En septembre 2013, il signe  sa déclaration qui confirme, sans donner de précision, ses liens d´intérêts avec des  laboratoires.

Pour visualiser cette déclaration CLIQUEZ : ICI

Par contre, mon cher confrère donne plus de détails quand il publie aux Etats-Unis et là, nous apprenons que lui aussi touche des rémunérations de la part du laboratoire GILEAD.

Pour visualiser l´article en entier cliquez : ICI

pour ne visualiser que la partie significative de cet article CLIQUEZ : ICI

Alors, vous commencez à comprendre!backshich

Le plus intolérable, c´est quand on étudie le document officiel du laboratoire Gilead qui est publié pour prouver l´efficacité de leur médicament si merveilleux qui n´aurait pratiquement aucun effet secondaire…. On y apprend que  pour eux, dans le cadre de l´hépatite C ,  la définition de la guérison c´est d´avoir  deux analyses de sang à 3 mois d´intervalle qui attestent de la disparition du virus (voir page 43 du document).

Mais « quid » à 6 mois , à 9 mois , à 2 ans , à 5 ans d´arrêt du traitement ? et « quid »  des conséquences éventuelles de ce traitement à 3 ans , à 5 ans et à 10 ans ?  Car sauf erreur de ma part nous n´avons pas un an de recul vis à vis de ce médicament.

Pour visualiser ce document CLIQUEZ  : ICI

Alors ne vous étonnez pas de la décision de l´ANSM du 14 février 2014 décidant d´élargir en France la prescription du Solvadi  (ou Sofosbuvir).

On n´est pas à 56 000 € près quand même !

Pour revoir cette décision CLIQUEZ  : ICI

Alors, chers amis, quand on va vous expliquer que vos retraites doivent diminuer, que les salaires ne peuvent plus augmenter , que les médicaments que vous aviez l´habitude d´utiliser ne peuvent plus être pris en charge par la sécurité sociale car les caisses de l´État sont vides,  rappelez-vous au moment d´exprimer votre avis devant les urnes des propos de Stéphane Hessel.

Ne soyez donc pas surpris de voir la Bourse s´intéresser de près à la vente du médicament Solvadi  et d´observer l´évolution du cours de la bourse du laboratoire américain GILEAD.

Ne soyez plus étonnés de voir  nos spécialistes de l´ANSM  et de l ´ARNS recommander le dépistage précoce  à outrance de l´hépatite C  pour les malades qui s´ignorent, à 56 000 €, il n´y a pas de petits profits.

Pour les septiques veuillez  CLIQUER : ICI

A cause de tout cela  je suis convaincu maintenant qu´il n´est plus l´heure de s´indigner mais que  l´heure est venue de se révolter !

revolte


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Juste pour prouver que vous êtes bien un humain ! (et éviter le Spam) *


*

18 commentaires sur “Révoltons nous !

  • Elson

    Merci pour ce travail d’investigation, qui prend du temps.
    De mon côté, je viens de découvrir qu’un des spécialistes de la lutte contre les sectes auprès du gouvernement est Jean-Marie Abgrall, créateur du site internet Charlatan.infos, qui est, hasard remarquable, radicalement anti médecines naturelles. Décidément, les « bons » pions ont été placés aux bons endroits, le maillage est de plus en plus cohérent, ça va être de plus en plus difficile de se faire entendre…

  • FITTERER

    Merci à tous ces médecins hors normes qui mènent un combat héroïque,faisons suivre, mais
    faisons le tout de même par acquis de conviction, car la bourrique qui nous gouverne déjeune aujourd’hui avec les bleues cela fera plaisir à la « majorité » .

  • jandrok philippe

    Pour info, je me suis livré à un petit calcul :

    il semblerait qu’en France, il y ait 600 000 personnes atteintes de l’Hépatite C, donc, 56 000€ x 600 000 = 33 milliards 600 millions d’euros.
    Pour moi, la pastille passe mal…

  • Doctorix

    On peut ajouter les frais de dépistage, avec au minimum les deux tests de base (Alat, B25, 6.75 euros, et Elisa 3, B102, 27.54 euros ) sur, disons, 20 millions de personnes.
    Ce qui fait un coût de dépistage de 685 millions d’euros (50 euros par famille de trois enfants). Certains tests (Riba 3 et PCR) peuvent être cotés de B180 à B600 (162 euros). Cest tests seront logiquement renouvelés régulièrement, puisqu’il y aurait 5.000 nouveaux cas par an.
    Quant au coût du traitement, il sera de près de 500 euros par Français (malade ou non), soit 2.500 euros pour cette même famille de trois enfants.
    Il serait intéressant, avant de demander son avis à la HAS, de s’enquérir de savoir si nos compatriotes sont prêts à investir ces sommes faramineuses pour (hypothétiquement) lutter contre une maladie qui touche principalement les usagers de drogue par voie intraveineuse qui partagent leurs seringues. Le VHC peut se contracter lors de rapports sexuels non protégés avec des personnes infectées mais ce mode de contamination est très rare. Le VHC ne se transmet ni par l’eau, ni en partageant un repas, ni par simple contact tactile.
    On se demande quel nouveau record de corruption généralisée il faudra atteindre aux plus haut niveau de l’Etat pour parvenir à imposer ce traitement débile et dont on ne sait rien à long ni même à moyen terme. On peut se souvenir à cette occasion du Tamiflu (du célèbre Donald Rumsfeld) qui nous avait coûté la peau des fesses pour un résultat parfaitement nul, et du Relenza qui ne valait pas mieux.

    • Anonyme

      Je ne suis ni drogué,ni adepte de rapport non protégé etc…mais ai subit une greffe rénale il y a 26 ans et demi pourtant à cause de différentes transfusions j’ai hérité d’une hépatite C chronique qui me détruit à petit feu.Et bien même à 60000€ le traitement ma vie en vaux bien la peine…mkowalik@sfr.fr

    • Claudine

      …Je n’ose comprendre :  » une maladie qui touche principalement les usagers de drogue par voie intraveineuse qui partagent leurs seringues. »….Ségrégation des soins ? Que voulez-vous dire ? Ils l’ont bien cherché ?????

  • Doctorix

    Dans le cadre des choix débiles qui nous occupe pleinement aujourd’hui, il serait bon d’intégrer la vaccination anti-hépatite B des nourrissons, puisque cette maladie ne se transmet que par les mêmes voies: échange de seringues et partenaires sexuels multiples. Des pratiques dont on suppose que les bébés sont coutumiers?
    Et de rappeler que dans les années 90, un autre élu corrompu nous assurait, malgré son titre de médecin, que l’hépatite B se transmettait par la salive, ce qui avait précipité nos jeunes vers cette vaccination de masse, avec les conséquences, neurologiques entre autres, que certains connaissent douloureusement .

    • kowalik

      Je ne suis ni doagué ni adepte de relations non protégées mais simplement une personne greffée depuis 1987 et atteint d’une hépatite C à cause de transfusions…et même à 60000€ le traitement, je suis pour…

      • Claudine

        Mais je suis sûre que Doctorix dans la même situation que vous…aurait les mêmes souhaits ! Et ne justifiez surtout pas votre bonne moralité ! Tout patient a droit a des soins !! Et tout bon médecin se doit de ne jamais juger un patient !

    • Sandrine

      À cette époque les jeunes dont je faisais partie ont été contraints de se faire vacciner. Pas de certificat de vaccination = pas d’inscription possible au bac. C’est pas un mythe je l’ai vécu comme beaucoup d’autres sauf que j’ai eu la chance de rester en bonne santé, et ça ça n’a pas été donné à tout le monde !!!

  • Drouard Janine

    Naturopathe , médecine ayurvédique , je n’ai jamais pris un médicament !! je suis à  » tuer  » !! on se rend compte à quel point la médecine est une médecine d’argent , c’est horrible , alors qu’il y a des solutions tellement simples pour guérir …. et surtout ne pas tomber malade !! le corps peut faire sa propre auto-guérison et il y a tout dans la nature pour cela . Bon courage Docteur mais nous sommes derrière vous !!

  • Gérard

    20 Novembre 2014
    au lieu de CRITIQUER , donnez les bonnes INFORMATIONS ,

    moi je donne les bonnes INFORMATIONS

    la ministre de la santé Marisol
    Touraine a décidé que le SOVALDI est pris
    en charge à 100 % par l’assurance maladie.

    ( sans avance d’argent )

  • Gérard

    attention à ceux qui font l’exercice illégal de la médecine ,
    qui usurpent des titres professionnels de santé ,

    qui usurpent le serment d’hippocrate ,

    qui pratiquent l’imposture ,

    ceux qui disent , qui sont soumis au secret professionnel ,

    qui sont assermentés , en 1977 et 1978 , cette personne

    avait 16 et 17 ans ,

    la profession de ces personnes ,si toute fois ,

    ils en ont une , n’entre pas dans le secret professionnel

    et l’assermentation ,

    Pourquoi tant de gens intelligents et raisonnables
    dépensent tant d’argent en produits et thérapies de médecine
    dite « alternative », alors même que ces derniers sont inutiles
    ou dangereux et n’ont pas fait l’objet de tests scientifiques
    rigoureux ? Plusieurs réponses à cette question :

    1. des raisons culturelles et sociales
    (par ex. l’incapacité des gens à choisir en toute
    connaissance de cause sur les produits de santé,
    l’attitude anti-scientifique accompagnant le mysticisme new age,
    les déclarations vigoureuses et extravagantes des publicités,
    l’antipathie vis-à-vis de la médecine scientifique,
    la croyance en la supériorité des produits « naturels »);

    2.des raisons psychologiques (par ex. le besoin de croire,
    les erreurs logiques de jugement, l’espoir secret et les réponses
    faciles);

    3. l’illusion qu’une thérapie inefficace marche,
    alors que d’autres facteurs interviennent
    (par ex. le cours naturel ou cyclique de la maladie,
    l’effet placebo, la rémission spontanée,
    l’erreur de diagnostic). Lorsque on tombe malade,
    toute promesse de guérison devient séduisante…

  • PESTY

    Bonjour,

    Voici deux articles sur le sujet :

    – « 10/06/2015 – Quand l’hépatologie s’enhardit à propos de l’efficacité des nouveaux médicaments de l’hépatite C, mais reste muette sur les lourds liens d’intérêts qui l’unissent aux industriels » : http://www.formindep.org/Quand-l-hepatologie-s-enhardit-a.html

    – « 29/06/2015 – Les nouveaux antiviraux dans l’hépatite C chronique, dont le sofosbuvir, pourraient ne pas être aussi bien tolérés qu’ont le dit, selon les chiffres préoccupants relevés dans la base de données ouverte au public, Eudravigilance. « Lettre ouverte » aux autorités de santé européenne (EMA), américaine (FDA) et françaises (ANSM, HAS). » : http://www.puppem.com/Pages/Actualites.aspx#37

    Bien cordialement

    François PESTY